vendredi 27 novembre 2009

Vers Vancouver pour guider les patineurs de vitesse


On a procédé au dévoilement de trois inuksuks d'aluminium fabriqués par des élèves du Centre de formation professionnelle Qualitech.
Photo: Olivier Croteau



Isabelle Légaré - Le Nouvelliste - 27 novembre 2009
Il a beaucoup été question de fierté, de dépassement de soi et d'excellence, hier matin, au Centre de formation professionnelle Qualitech. On a procédé en grandes pompes au dévoilement de trois inuksuks d'aluminium dont le plus colossal prendra, la semaine prochaine, la direction de Vancouver où se tiendront les Jeux olympiques d'hiver 2010.
C'est à la demande de Patinage de vitesse Canada (PVC) que les gens de Qualitech ont été invités à relever un tel défi. Bien avant de devenir le logo officiel des JO de Vancouver, l'inuksuk était l'emblème de l'équipe de patinage. L'organisation souhaitait exploiter la symbolique de cet empilement de pierres en forme humaine qui, dans le Grand Nord, sert de points de repère.
Directeur général de Patinage de vitesse Canada, Jean Dupré a annoncé qu'après la tenue des Jeux d'hiver 2010, l'imposant inuksuk sera mis en vente par le biais d'une enchère qui suscite déjà l'intérêt, a-t-il dit avant d'ajouter que la valeur de la structure fabriquée à Trois-Rivières est certainement de l'ordre de 250 000 $.

1 commentaire:

ysengrimus a dit...

Il y a des inukshuk en France aussi

http://ysengrimus.wordpress.com/2010/01/01/l%E2%80%99inukshuk-de-courseulles-sur-mer-des-gens-sont-venus-ici%E2%80%A6/

Leurs mystères et leurs émotions sont dévoilées ici.
Paul Laurendeau